Chroniques·Hugo Roman·Partenariat - Service Presse

Asylum – Emilie Autumn – Hugo Roman /Nouveaux Mondes

Synopsis :

Violoniste à l’aube d’une belle carrière, Emilie souffre de troubles bipolaires. Après une tentative de suicide, elle est hospitalisée, puis internée dans un service psychiatrique. En dépit de ses protestations, la voici traitée comme une criminelle, gavée de médicaments, privée des libertés les plus élémentaires, coupée du monde. Et de surcroît, en butte au harcèlement du sinistre docteur Sharp. Pour ne pas basculer dans la folie, elle entreprend de consigner le quotidien de sa détention. Et découvre dans son petit carnet noir le message de détresse d’une jeune femme séquestrée dans un asile de fous de l’Angleterre victorienne. Une Emily qui lui ressemble en tous points. Une porte sur un autre monde s’est ouverte, un monde étrange où fleurissent les idylles entre détenues, où les spectres bruissent sous le papier peint, où des rats de haute éducation s’expriment dans une langue des plus châtiée. Réalité, ou divagations ?

cara de nia con libro

Un roman que j’avais hâte de découvrir dont la couverture m’a de suite interpellée, on se demande vraiment ce qui s’y cache et je peux vous assurer que vous la trouverez très en accord avec le récit.

Cette lecture m’aura pris bien plus de temps que je ne l’aurais pensé car l’histoire est assez perturbante, on ne sait pas vraiment si c’est réel ou dans la tête d’Emilie qui se fait interner, contre son gré, après une tentative de suicide.

Asylum, c’est l’histoire d’Emilie durant son hospitalisation au sein du service psychiatrique, malgré la courte durée de son séjour, on a l’impression qu’elle y est depuis des mois et mois. En fait cette sensation est accentuée par les lettres d’Emily, une autre jeune fille internée mais à une autre époque pendant de nombreuses années.

L’internement d’Emily est juste atroce, on voit des scènes qu’on aurait jamais pu imaginer, un enfer sur terre, des jeunes filles qui sont exploitées tout au long de leurs vies dans cet asile car elles sont considérées comme des déchets de la société. Les longues lettre d’Emily sont difficiles à lire car on imagine pas l’homme pouvant en arriver à de telles extrêmes.

Une histoire décousue, on a aucune idée du temps qui passe que ce soit pour l’une ou l’autre, aucune date qui pourrait nous permettre de se situer dans le temps. Des chapitres parfois très courts, d’autres très longs, le livre n’a pas vraiment de rythmes.

Ma lecture aura été longue car j’avais besoin de digéré ce que je lisais, j’ai aimé cette histoire sans édulcorants, un récit brut sans la petite touche bisounours en même temps vu le contexte cela aurait été difficile.

A la fin, une seule question reste Emilie a t elle imaginé tout cela ? Cette « correspondance » a t elle vraiment eu lieu ? Je pense que chacun aura sa propre réponse, un peu comme pour le film Inception.

Une histoire que j’ai vraiment apprécié malgré sa dureté, j’espère qu’elle trouvera son lectorat, que les lecteurs auront envie de découvrir ce qui se cache sous cette couverture. Je suis plus attachée à Emily qu’à Emilie peut être parce qu’au final c’est elle l’héroïne de ce roman.

Merci à Marie des Editions Hugo pour sa confiance et m’avoir permis de découvrir ce roman.

a découvrir

 

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques

Bisous bisous

Virginie

Publicités

3 commentaires sur “Asylum – Emilie Autumn – Hugo Roman /Nouveaux Mondes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s