Chroniques·milady

Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire – Joanna Bolouri – Edition Milady

Synopsis :

À trente-huit ans, Emily a un travail satisfaisant, des amis fabuleux, et surtout, un appart merveilleux, situé à des centaines de kilomètres de sa famille trop intrusive. Sa seule source de stress est Evan, son jeune voisin, qui fait beaucoup trop de bruit la nuit… Mais qu’importe ! Heureuse en couple avec Robert, Emily espère bien l’inviter chez elle pour Noël et lui présenter ses parents. Le temps des questions indiscrètes et des moqueries est enfin derrière elle ! Mais quand elle s’aperçoit que Robert lui ment depuis le début, Emily décide de rompre. Et maintenant, comment affronter sa famille pendant les fêtes ? Elle fait alors appel au fêtard d’à côté…

cara de nia con libro

Quand j’ai vu la couverture de ce livre ainsi que le titre, je n’ai pas pu résister à l’acheter, c’était un livre parfait pour venir s’ajouter à ma PAL du ColdWinterChallenge. Quand j’ai lu le synopsis, je me suis dit une bonne romance avec de l’humour, tout ce qu’il me fallait.

C’est une romance ce qu’il y a de plus classiques, ou l’on retrouve le schéma habituel est respecté en même temps quand on choisi ce genre d’histoire, on sait à quoi s’attendre. On attend en revanche de s’attacher aux personnages, de les retrouver dans des situations plus ou moins loufoques ou encore voir des quiproquos prendre des proportions énormes.

Dans « Comment ne pas faire pitié à noël quand on est célibataire », on va faire la rencontre de Emily, une professeur de 38 ans vivant à Londres et vivant encore en colocation. De suite on a l’image de la jeune fille qui ne veut pas grandir or ce n’est pas le cas, elle ne peut juste pas faire autrement. Elle n’est pas célibataire, elle vit une histoire assez bizarre avec Robert, un homme sur de lui, ayant une bonne situation professionnelle et vivant de manière assez aisée. Emily va découvrir qu’il lui ment depuis des mois et des mois, ce qui va mettre un terme à leur relation.

Emily va se retrouver dans une situation compliquée car elle avait annoncé à ses parents qu’elle ne viendrait pas seule mais accompagnée de son petit-ami Robert afin de ne plus subir le harcèlement de sa famille. Qui n’a pas connu les repas de famille ou l’on nous demande sans arrêt mais quand est ce que tu vas enfin te caser, va falloir y penser parce que l’horloge biologique tourne et blabla… C’est ce qu’Emily redoute le plus alors annoncer à ses parents qu’elle a rompu il en est hors de question.

Emily vous propose donc une solution assez casse gueule à savoir proposer à votre voisin que vous n’appréciez pas forcément de vous accompagner pour se faire passer pour votre ex. Et bien évidemment c’est ce qu’elle va faire. J’avoue que ce n’est pas l’idée du siècle mais suivant la famille que vous avez souvent cette idée n’est pas si mauvaise. La famille d’Emily étant assez intrusive et brute de décoffrage, elle n’a pas envie de subir les réflexions incessantes de sa mère sur sa condition.

Evan son voisin, bien plus jeune qu’elle, avec qui elle entretient des rapports assez conflictuels va se retrouver à jouer le rôle de son compagnon.

On va les observer évoluer, surtout Emily que l’on va découvrir autrement à ses cotés, ce qui va nous faire sourire plus d’une fois. Face à lui, elle n’a pas peur d’être qui elle est vraiment, elle ne se cache plus sous une énorme carapace, elle se laisse aller, on la sent de plus en plus heureuse.

Dans cette histoire au delà de la romance, l’autrice va aussi aborder les liens familiaux qui peuvent parfois être très compliqués au sein d’une famille. Souvent on essaye de se montrer tel que notre famille le souhaite en se cachant derrière de faux semblant de peur de les blesser mais on se blesse soi-même.

Même si l’histoire a mis du temps à se mettre en place, j’ai pris énormément de plaisir à lire cette romance, à découvrir les protagonistes. A l’exception de Robert, je les ai tous trouvé attachant parfois attachiant mais on prend plaisir à lire leurs aventures et leurs déboires.

La plume de l’autrice est plutôt fluide, à travers son histoire, elle nous fait voyager à Londres mais également en Ecosse, le pays d’origine de Emily ou elle se rend chaque année pour les fêtes de Noël. Un roman qui nous fait rêver et voyager, un feel-good comme on les aime en cette période de l’année.

A lire pelotonner dans un bon plaid avec une boisson chaude et des cookies !

a découvrir

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques

Bisous bisous

Virginie

2 commentaires sur “Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire – Joanna Bolouri – Edition Milady

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s