Chroniques·Collection R·Non classé

Le Joyau – Amy Ewing – Collection R

Synopsis :

Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n’importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d’être formée dans l’optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l’opulence et le luxe, c’est la descendance…
Achetée par la Duchesse du Lac lors de l’Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l’appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l’étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté.
Violet doit accepter ce sinistre quotidien… et tâcher de rester en vie. Mais c’est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au coeur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu’ils redoutaient…

cara de nia con libro

Et voilà j’ai lu une relique de ma PAL (plus de 2 ans que je l’ai acheté), j’avoue que j’ai longuement hésité avant de me lancer, la couverture me rappelait quand même beaucoup celle de la saga la Sélection que j’ai lu et beaucoup apprécié.

On débarque dans un univers assez particulier voir glauque sur certains aspects, certains jeunes filles sont recrutées en fonction de tests pour devenir les mères porteuses du Joyau. Elles vont dans un centre pour apprendre les bonnes manières, elles ne manquent de rien mais n’ont pas le droit de voir le reflet, elles ne savent donc pas à quoi elles ressemblent avant la Vente aux Enchères.

On va surtout suivre Violet dans cette aventure, une jeune fille avec un certain caractère qui va lui causer défaut à plusieurs reprises, ses capacités sont assez surprenantes et elle comprend au fil des jours leurs intérêts pour la Royauté et surtout ce qu’on va lui demander afin que l’héritier soit le premier né. Violet est au final privée de ses droits les plus basiques comme la liberté d’aller ou bon lui semble, de parler à qui elle veut ou encore de disposer de son corps comme elle le souhaite. Quand on est mère porteuse dans le Joyau, on est plus rien, un simple numéro avec des capacités plus ou moins importantes.

Cette trilogie n’est pas sans rappeler d’autres sagas du même genre au niveau de l’organisation des territoires en fonction des richesses ou des capacités comme Hunger Games ou encore Divergente. On a de nouveau une héroïne forte qui est bien décidée à faire changer les choses, à ne pas accepter le rôle qu’on l’oblige à tenir pour un monde dans lequel elle n’a pas vraiment l’impression d’exister.

J’ai trouvé cette lecture assez addicitive, on s’attache à Violet assez facilement, on a envie de se battre à ses côtés, de faire entendre ses droits, de l’aider à s’échapper de cet enfer. Bien sur, une romance va naitre pour venir compliquée la vie de Violet qui est loin d’être simple dans la famille ou elle vit après avoir été achetée.

J’ai été agréable surprise par le mélange de « genre » (fantastique, anticipation, romance) que l’auteure apporte dans cette histoire et je lirais très surement la suite car je veux savoir ce qu’il va advenir de Violet. Et aussi en savoir un peu plus sur les mères porteuses et leur devenir une fois qu’elles ont rempli leur « mission » pour le Joyau.

a découvrir

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques

Bisous bisous

Virginie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s