Chroniques

Cendres – Johanna Marines – Snag Fiction #PLIB2020

Synopsis :

Londres, 1888. Nathaniel et Luna vivent dans un quartier mal famé de l’East-End. Pour survivre, ils sont obligés de revendre les objets qu’ils ont volés.
Au même moment, à Westminster, Agathe accepte de devenir la domestique de la famille Henwoorth. Leur destin va basculer le jour où Nathaniel va découvrir un cadavre.
Agathe, une jeune femme plutôt naïve prête à tout pour payer les médicaments de sa mère malade. Celle-ci va être embauchée comme parurière chez les Henwoorth. Mais, rapidement, le fils ainé de la famille, Archibald, se montre étrange… Qu’attend-il vraiment d’elle ? Et si un tout autre destin l’attendait ?
Nathaniel Depford, un jeune homme de 27 ans, qui travaille comme allumeur de réverbères dans la vieille ville. Orphelin, il ne sait presque rien de ses origines. Mais, quand celle qu’il considère comme sa sœur, Luna, disparaît et que d’étranges cauchemars refont surface, son monde fragile vacille… Réussira-t-il à retrouver Luna avec l’aide de la police ? Ou devra-t-il faire chemin seul pour comprendre les forces obscures qui tirent les ficelles en coulisse ? Et si son passé le rattrapait ?

cara de nia con libro

J’ai découvert ce roman dans le cadre du PLIB pour lequel je suis jurée, je ne suis pas sure que j’aurais lu cette histoire si elle n’avait pas fait partie des 20 sélectionnées.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre la quatrième de couverture sur le livre est légèrement différente du synopsis que je vous ai mis, il est beaucoup plus évasif, on va dire qu’on sait juste que cela se passe à Londres à l’époque victorienne.

Je me suis très rapidement attachée à Agathe et à Nathaniel, une rencontre par pure hasard qui va bien entendu faire naitre certains sentiments mais rassurez vous la romance n’est pas du tout à l’ordre du jour même si j’aurais aimé voir l’évolution de leur relation.

Une première moitié assez longue, un rythme assez lent qui a tendance à donner envie d’arrêter la lecture car on ne comprend pas vraiment ou l’auteure nous entraîne, il n’y a pas de romance, pas d’intrigue c’est assez perturbant pour le lecteur de ne pas saisir de suite le fil conducteur. Puis il y a 2/3 éléments qui suscitent une certaine curiosité alors on veut savoir. Puis arrive la seconde moitié ou le rythme s’accélère, l’intrigue se révèle vraiment (alors que j’ai pensé totalement à autre chose) et elle nous surprend, elle nous choque … A partir de là impossible de lâcher le livre, on veut savoir, on veut comprendre.

Puis le final approche et là on a le souffle coupé, on veut pas y croire, ce n’est pas possible, l’auteure n’a pas fait ça quand même et on réalise que si, ça fait froid dans le dos.

Pour résumer, une lecture agréable, une belle découverte grâce au PLIB, une lecture que je recommande à ceux aimant les romans historiques avec une longue mise en place de l’univers et des rebondissements très intéressants.

J’hésite encore à le mettre dans mes finalistes … on verra bien j’ai encore quelques lectures qui m’attendent pour finaliser mon choix.

lecture agréable

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques

Bisous bisous

Virginie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s