Chroniques

Le Cri des Corbeaux – Matthieu Parcaroli – Editions Le Masque

Synopsis :

Après avoir participé à un concours en ligne, Julie et Théo gagnent un week-end pour deux tous frais compris dans une sublime villa à la montagne près du lac des corbeaux.
Pour ce jeune couple modeste, c’est le voyage de noces qu’ils n’ont jamais pu s’offrir. Sur place, le rêve s’arrête net lorsqu’ils voient débarquer un autre couple, eux aussi vainqueurs du concours. Comble de la malchance, le lieu, perdu dans la nature enneigée, ne semble pas desservi par le réseau. Impossible de contacter les organisateurs du jeu. Mais le séjour romantique bascule véritablement dans le cauchemar lorsqu’ils se rendent compte être enfermés dans cette immense propriété et que l’un d’eux disparaît au cours d’une coupure d’électricité.
La peur est un vilain défaut… et nos personnages vont l’apprendre de la plus cruelle des façons.

cara de nia con libro

Le titre de ce roman m’intriguait grandement, ça me faisait un peu penser aux oiseaux de Hitchcock et le petit bandeau parlant des peurs a fini de me convaincre de l’acheter. Oui oui je sais il m’en faut peu mais franchement vous avez vu la quantité de livres qui sort comment on peut résister face à une telle pression.

Le Cri des Corbeaux nous envoie en ballade dans un lieu idyllique, une maison magnifique avec une vue incroyable, on a juste envie de s’installer dans le canapé armé d’un bon plaid et d’un bon bouquin tout en profitant de la chaleur du feu dans la cheminée. Ah c’est beau de rêver !

Ce séjour qui promettait une détente parfaite va tourner au cauchemar pour nos deux couples qui se retrouvent à devoir cohabiter.

Un roman court sans que cela ne lui porte défaut car l’auteur va à l’essentiel sans embarrasser le lecteur de détail qui ne feraient pas avancer l’histoire, des chapitres courts qui donnent une bonne vitesse à cette intrigue. L’auteur nous donne aussi des détails sur la vie passée de chacun des protagonistes pour qu’on prenne leurs peurs ou plutôt leurs phobies. Je peux vous assurer que je n’étais pas totalement rassurée pendant ma lecture, j’ai d’ailleurs décidé de ne pas le lire le soir enfin la nuit car le moindre bruit me faisait réellement flipper.

Mon seul bémol concernant cette lecture est que je n’ai pas du tout pu m’attacher aux personnages, ils ne m’ont pas marqué du tout en revanche je me souviens de ce qu’ils ont subi dans cette maison ou dans leur passé mais impossible de me rappeler leurs prénoms.

Un roman que l’on n’a pas envie de lâcher tant on veut comprendre ce qui se passe dans cette maison. Un twist final que l’on ne soupçonne pas du tout et qui nous laisse sur le cul complet (heureusement que je n’ai pas lu les dernières pages du bouquin sinon je me serais spolié toute seule)

Pour conclure, je ne dirais qu’une seule chose les petites lignes sont importantes parfois …

a découvrir

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques

Bisous bisous

Virginie

3 commentaires sur “Le Cri des Corbeaux – Matthieu Parcaroli – Editions Le Masque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s